Mon enfant est-il autiste ? Les premi...

Vous observez votre enfant et vous avez le sentiment que ses comportements sont différents.

La tentation est forte de vouloir comparer le développement de son enfant à celui des autres.

La famille et les proches, par leur attitude bienveillante, n’engagent pas toujours à vouloir en savoir plus. Et ceci est d’autant plus vrai, lorsque l’on entend des remarques comme :

« chacun son rythme, c’est un garçon, ils sont plus feignants, le mien il a marché tard et après il s’est bien rattrapé, il ne peut pas tout faire en même temps, parler et marcher ». 

Une fois passé outre, vous décidez quand même de consulter un pédo-psychiatre ou un médecin généraliste.

Notons bien que ceux-ci, loin d’être toujours formés au dépistage des signes de l’autisme, sont aussi parfois frileux d’émettre un diagnostic trop jeune par peur de se tromper.

Et c’est un temps très précieux qui est perdu !

Les signes de l’autisme se répartissent en trois principales catégories

  • Les troubles des interactions sociales
  • Les troubles de la communication
  • Les comportements répétitifs ou stéréotypés

Pour vous aider très tôt à repérer ces signes de l’autisme ou de TSA, voici une liste résumée et non exhaustive des principaux signes d’alerte qui doivent vous amener à vous interroger.

Ces signes peuvent se manifester de façon différente selon chaque enfant en fonction de leur âge. Certains de ces signes peuvent apparaître à partir de 6 mois.

Votre enfant présente les signes suivants, il :

  • refuse le contact physique, n’aime pas être porté dans les bras, cela déclenche des pleurs ou des mouvements de recul
  • marque peu d’intérêt aux membres de son entourage
  • ne présente pas de vocalisation ou de babillage
  • prononce des mots qui manquent de sens
  • utilise un vocabulaire restreint
  • répète des phrases entendues de façon inadaptée
  • ne comprend pas de nouveaux mots
  • résiste au changement de routine en manifestant un mécontentement
  • ne répond pas à des questions simples par oui ou non
  • montre pas ou peu ses émotions comme la peur, la colère, la joie…
  • ne S’intéresse pas à des images en y montrant de l’intérêt
  • présente des stéréotypies (mouvements répétitifs)
  • a peu ou pas de contact oculaires ou voire évite du regard
  • donne une impression de surdité, ne répond pas ou peu à son prénom
  • a des cris ou des pleurs inhabituels (ou même ne pleure pas dans des moments où il devrait)
  • est extrêmement tranquille ou au contraire présente de l’irritabilité
  • a peu d’expressions faciales
  • peut se mettre facilement en danger et n’a pas conscience des risques
  • ne se reconnait pas dans un miroir
  • utilise des objets de façon non adaptée ou de façon rigide
  • n’essaye pas d’imiter ou peu

Si votre enfant présente un ou deux signes, il n’est pas nécessairement autiste. Pour vous aider à confirmer ou infirmer vos doutes rapprochez-vous soit de votre médecin généraliste, d’un psychologue, psychiatre, de votre pédiatre, ou encore d’un centre de ressources.

En parallèle, les associations sont également très bien renseignées pour vous orienter vers les bons interlocuteurs. Aussi, n’hésitez pas à les solliciter, vous gagnerez un temps précieux !

Rappelez-vous, plus le diagnostic est posé tôt, plus la prise en charge sera efficace et permettra de faire progresser votre enfant.

Nous vous proposons ci-dessous une illustration visuelle très bien faite que nous vous invitons à conserver et à partager avec votre entourage, celui-ci étant également partie prenante dans la détection de ces signes.

Synthèse visuelle pour décrire les signes précoces de l'autisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *