Autisme : Emploi du temps

L'importance des repères visuels

Autisme et Emploi du temps

Pourquoi un emploi du temps ?

Pour l’enfant avec autisme la structuration spatio-temporelle n’est parfois pas innée. C’est une compétence difficile à acquérir seul.

Les personnes avec autisme peinent souvent à se repérer dans le temps. Elles peuvent donc parfois présenter des intolérances, des angoisses et des troubles du comportement face à un changement, ou encore à certains moments de la journée où vont s’enchainer plusieurs activités.

Ces comportements résultent d’une difficulté à anticiper une action, une activité, ou encore de suivre une routine dans le temps et dans l’espace. C’est pourquoi il est important de les accompagner et de leur proposer des outils permettant de structurer leur vision spatio-temporelle afin de limiter les angoisses, les incompréhensions et par conséquence les troubles du comportement. Ces outils favorisent également les apprentissages de l’autonomie.

On retrouve également ces moyens sur les différents lieux de vie où évoluent les personnes avec autisme : au domicile, à l’école, dans les lieux péri-scolaires, lors d’un stage ou sur le lieu de travail.

Avant de nous intéresser aux différentes formes que peuvent prendre ces différents outils, nous allons voir à qui ils s’adressent.

Un emploi du temps : pour qui ?

Les emplois du temps ou repères visuels, sont destinés à toute personne présentant des difficultés à se repérer dans le temps ou qui s’inscrivent dans des apprentissages de routine pour l’autonomie :

  • avec TSA ou troubles cognitifs, verbal, non verbal
  • avec des troubles DYS (dyscalculie, dyspraxie, dysphasie, dyslexie, dysgraphie…)
  • avec TDAH (troubles de l’attention, hyperactivité)
  • avec Alzheimer

Comment choisir le type d’emploi adapté ?

Il existe plusieurs types d’emploi du temps visuels déjà existants. Toutefois, n’hésitez pas à vous inspirer de ce qui existe pour inventer celui qui correspondra le mieux au profil de chaque personne.

Pour cela, référez-vous à l’équipe qui accompagne votre enfant, psychologue, éducatrice… pour échanger ensemble sur ses particularités et ses besoins spécifiques.

Choisissez les supports en fonction de la capacité de discrimination et de compréhension de la personne avec besoins spécifiques : photos, pictogrammes, dessins, phrases, mots…

Les apprentissages et les capacités de chacun évoluant, n’oubliez pas de le réadapter régulièrement selon leur progression pour faire en sorte que l’emploi du temps corresponde toujours aux nouveaux besoins et capacités.

Les types d’emplois du temps visuels

L’emploi du temps journalier :

On met en place un emploi du temps journalier pour faciliter la compréhension du déroulement de la journée. Cela permet à la personne avec besoins spécifiques de repérer les différentes activités prévues. En fonction des capacités de chacun, pensez à adapter le nombre d’images, de pictos, phrases, mots…

Il est possible de construire l’emploi du temps la veille pour le présenter à la personne concernée le lendemain matin. Vous pouvez également l’élaborer directement avec la personne en début de journée et pourquoi pas, selon ses capacités, lui faire choisir certaines des activités lorsque cela est possible.

L’emploi du temps journalier doit accompagner la personne sur tous ses lieux de vie afin qu’elle puisse le suivre étape par étape et activité par activité.

Comment procéder ?

Il existe plusieurs façons de faire :

  • Suivre les activités en enlevant les pictos (images ou mots) correspondants lorsqu’elles sont effectuées et en les plaçant dans un bac « fini » à côté,
  • Utiliser un curseur sur le côté et le déplacer sur l’activité en cours, soit de façon verticale ou horizontale.  
  • On peut aussi opter pour une sorte de « to do list » indiquant les activités à faire avec la possibilité de les cocher ou de les barrer lorsqu’elles sont terminées.

L’emploi du temps hebdomadaire

Le principe reste le même que pour l’emploi du temps journalier. Il est toutefois nécessaire que l’enfant connaisse les jours de la semaine.

L’avantage de ce type d’emploi du temps est que l’enfant peut repérer une activité particulière pour savoir où elle se situe dans la semaine. Exemple :  la garde alternée, jour avec papa/maman, les RV à l’IME… Si l’enfant a une activité préférée comme la piscine, le cinéma… il peut anticiper sa survenance en visualisant toutes les autres tâches qui sont à réaliser avant.

Là aussi, comme pour l’emploi du temps journalier, et en fonction des capacités et besoins de l’enfant ou de la personne avec besoins spécifiques, il peut être préparé seul ou conjointement. On peut l’élaborer en fin de semaine pour la semaine à venir pour que la personne puisse par exemple choisir elle-même ses activités. Cela peut représenter une source de motivation supplémentaire.

Si vous décidez de l’alimenter jour par jour, notre conseil : choisissez celui où on peut détacher la bande du jour pour l’emporter sur tous les lieux de vie de l’enfant (école, activités, rendez-vous…).

Les emplois du temps liés aux routines ou chainages

Dans une journée, les routines ou chainages d’actions sont nombreux et nécessitent des apprentissages permanents.

Parfois certaines les personnes connaissent toutes les actions d’une routine, par exemple le lavage de mains.  Toutefois, elles ont besoin d’un support visuel pour comprendre comment les actions s’enchainent. On peut utiliser comme outil un support visuel qui indique les actions et l’ordre de réalisation.

Cela permet à l’enfant de gagner en autonomie puisque l’adulte ou l’aidant n’intervient pas de façon verbale. Il peut toutefois lui indiquer en pointant du doigt l’action à effectuer.

Une fois que l’action est terminée, l’enfant détache le pictogramme ou déplace l’activité avec le curseur comme pour les autres emplois du temps.

Cela peut être utilisé à l’école pour détailler une activité avec les différentes étapes d’une nouvelle compétence :

  • Par exemple, apprendre à découper une feuille.
    L’enfant déplace le curseur de l’étape à laquelle il se situe ou détache le picto de l’activité lorsqu’elle est terminée et enchaine avec l’activité suivante.  L’enfant visualise ainsi l’ensemble des tâches à effectuer et garde sa motivation puisqu’il repère  le moment où l’activité qu’il aime tout particulièrement va arriver (renforçateur).  

L’emploi du temps sous forme d’agenda

Pour les personnes qui savent lire et écrire, ce type d’emploi du temps correspond à leurs capacités et suit le développement de la personne.  

Comment procéder ?

On peut :

  • Elaborer et présenter des actions/tâches sous forme de « To Do List ». La personne coche ou raye l’action une fois qu’elle est terminée
  • Egalement garder le support emploi du temps en remplaçant les Pictos ou images par des bandes temps que la personne détachera une fois les tâches terminées.

Autres outils / supports temporels 

Pour accompagner ces emplois du temps ou supports visuels, il est possible d’associer des outils pour aider la personne en lui donnant des repères temporels.

  • Le Time-Timer : cet outil permet à l’usager de visualiser le temps imparti pour efffectuer une activité/action ou le temps qu’il reste avant la fin d’une activité/action. Il est facile à utiliser. L’usager peut s’y référer seul. Cela permet de diminuer les troubles de l’attention, du comportement et de rester motivé pour une activité. Cela évite de créer de la frustration lorsque l’on abandonne une activité plaisante : exemple sortir du bain.
  • Les montres connectées : elles permettent d’enregistrer des séquences d’action en indiquant par un son le moment où il faut passer à une autre activité en affichant le pictogramme ou l’image de l’activité à venir. Ces montres proposent également l’outil Time-Timer.

Dans quel lieu le mettre en place ?

Nous l’avons vu, la mise en place d’un emploi du temps ou support visuel permet à l’usager de se référer lorsqu’il le souhaite à sa liste d’activités à réaliser ou à venir dans le temps.

Cela permet d’anticiper les actions, de moins laisser de place à l’imprévu et donc de réduire les sources d’anxiété, de stress et par conséquent les troubles du comportement.

Pour que cela soit possible, il est ainsi primordial que l’usager, ou la personne, puisse s’y référer à n’importe quel moment de sa journée et depuis n’importe quel lieu.

L’emploi du temps peut favoriser les transitions d’un lieu à l’autre, c’est pourquoi il doit accompagner l’usager, la personne sur tous ses lieux de vie : domicile, école, durant les activités de loisirs, sur les lieux de stage ou de travail…

Il est possible d’en avoir plusieurs. Un en fixe, qui restera au domicile toujours au même endroit et des bandes volantes qui accompagneront la personne partout où elle va.

A la maison, il est primordial que l’emploi du temps soit placé au même endroit et facilement accessible, pour l’usager comme pour les accompagnants, puisque cela nécessite un suivi permanent et rigoureux.

En classe, prévoir de le placer devant son bureau ou sur son bureau pour éviter les aller retours qui peuvent perturber l’enfant ainsi que les autres élèves.

Il y peut y avoir plusieurs emplois du temps pour les routines dans les différents lieux : dans le couloir, dans la classe avec son AVS (s’il a la chance d’en avoir une) et pourquoi pas sur les moments d’intercours ; quand la personne se rend à la cantine et dans autres lieux de vie pour lui permettre de se repérer dans le temps et dans l’espace.

Nos recommandations

Rappelons en conclusion que l’emploi du temps s’adapte au rythme et aux capacités de l’enfant et pas l’inverse. Il n’est jamais figé, on peut/doit l’enrichir au fur et à mesure de l’évolution et progression de la personne.

Nous le savons l’anticipation est le maitre mot des personnes avec autisme. Néanmoins le quotidien et la vie ne sont pas toujours en accord avec ce précepte. Il n’est pas toujours simple ou possible de tout anticiper.  Si un imprévu devait se survenir, ne culpabilisez pas et appuyez-vous le plus possible sur les emplois du temps. Ils sont là pour limiter « la casse ».

Avant de choisir votre type d’emploi du temps ou de support visuel, référez-vous à l’équipe pluridisciplinaire qui accompagne votre enfant. N’hésitez pas à échanger et faire part de vos observations. C’est grâce à ces partages et ces données que la psychologue sera le plus en mesure de vous conseiller et de mettre en place des programmes d’apprentissages adaptés à votre enfant.

Que vous achetiez votre emploi du temps déjà fait sur les points de vente e-commerce ou dans les boutiques spécialisées, ou que vous dédidiez de l’élaborer ou de le construire vous-même en fonction des besoins et capacités de votre enfant (voir les différents blogs dédiées à l’autisme et au handicap), veiller à ce qu’il soit :

  • Adapté aux capacités et niveaux de compréhension de votre enfant.
  • Utilisé de façon systématique et régulière par l’enfant et l’ensemble des aidants qui doivent tous faire preuve de rigueur dans la façon de procéder.

L’emploi du temps est un véritable support du quotidien. Aussi bien pour les personnes touchées par l’autisme ou autres troubles que pour les aidants et particulièrement les familles.

En effet, en anticipant et en réduisant les sources de stress, d’anxiété et par voie de conséquence, les troubles du comportement, la famille peut retrouver un équilibre et parfois réussir à dégager plus de temps pour le reste de la fraterie. C’est d’ailleurs un moyen d’inclure les frères et sœurs dans le quotidien de l’enfant avec autisme.

Attention à l’enfermement des familles dans un agenda figé et rythmé qui ne laisse pas de place à l’imprévu.  A ce sujet, il est important, de travailler en parallèle, sous la supervision de la psychologue et par le biais des programmes qu’elle élabore, à l’apprentissage du NON et de la frustration. Cela permet d’anticiper ou de réduire les troubles du comportement si toutefois une activité prévue ne pouvait se dérouler.

Si une activité devait être changée, veiller à l’anticiper le plus possible et à expliquer pourquoi elle est déplacée en donnant des consignes claires et simples permettant à l’enfant de visualiser quand l’activité sera reprogrammée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *